Latest News
Accueil » Programmes et activités » Le Programme de Politiques Culturelles

Le Programme de Politiques Culturelles

Dans le cadre de ses efforts continus pour soutenir l’activité culturelle dans le Monde Arabe, la Ressource Culturelle (Al Mawred Al Thaqafi)  a lancé en 2009 un programme  visant l’observation et le développement des politiques culturelles dans la région arabe, a fin de construire une base de connaissance capable d’appuyer la planification et la coopération culturelle entre les différents pays arabes. Le programme cherche à mener une enquête exploratoire  pour identifier les principales caractéristiques des politiques, des législations et des pratiques liées à l’action culturelle dans huit pays arabes : l’Algérie, l’Egypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Palestine, la Syrie et la Tunisie.

 

Points saillants du programme::

A competition on the development of governmental cultural structures in Tunisia, Syria and Egypt

A competition on the development of governmental cultural structures in Tunisia, Syria and Egypt

Culture Resource is pleased to announce the call for proposal for a research competition on the development of governmental cultural structures in one of the following countries: Tunisia, Syria and Egypt. Individual researchers, research groups and institutions are welcome. Application deadline is June 19, 2013.

Winning research should present a conceptual framework for the promotion of governmental cultural structures in one of the aforementioned countries and contribute a practical guide of the mechanisms and operation of these structures. The goal is to support and sustain the political transformations underway throughout the region on a specific timeline.

The study should consist of the following:

1. Detailed and documented monitoring of the current status of governmental cultural structures. This should include a description for these entities, their roles, their administrative structures, budgets, number of employees as well as decision-making mechanisms and centralization and their relationship with official institution, civil society, private sector, etc.
2. An evaluation of the performance of governmental cultural institutions within the framework of existing structures.
3. Report on changes and developments on these governmental cultural structures, over the past 2 years, in terms of managerial structures, budgets, number of employees as well as decision-making mechanisms and and centralization and their relationship with official institution, civil society, private sector, etc.
4. Presentation of a clear concept for restructuring the governmental cultural institutions, including specific suggestions, applicable practical mechanisms, and a precise schedule.

Applicants should be in one of the following categories:

– Researchers
– Artists
– Cultural managers
– Jurists
– Research groups that consists of no more than 3 members
– Research and cultural organizations

The required documents:

• A proposed list of the research chapters
• A brief description for the concept of restructuring (no more than 2 pages)
• CV for individual applicant and members of the search group, or the previous acts for institutions and organizations.
• Proposed budget for information gathering mechanism
• A copy of passport or ID

The Mechanics of Work:

• Winning researchers will be selected by a jury that includes members from inside and outside Culture Resource. Result of the competition to be declared before July 10, 2013.
• Research timeline starts 3 months from signing of the contract.
• The Culture Resource will send guidelines to the researchers about the rules and mechanisms of work on the research.
• The Cultural Resource has the right to propose assistant researchers, to work with the winning researcher on the proposal for one of the mentioned countries.
• The Cultural Resource will cover the costs of collecting information (meetings, panel discussion, seminars… etc) after the approvals on the budget that submitted by the researcher.
• The Cultural Resource offers a reward of $2500 (two thousands and five hundred U.S dollars) for the preparation of the study.

Applications should be sent to:
culturalpolicy@mawred.org,
on June 19, 2013

Politiques Culturelles dans la Région Arabe

Politiques Culturelles dans la Région Arabe

Au cours de 2011 et 2012, dans plusieurs pays arabes des groupes nationaux de politique culturelle ont été créés autour des chercheurs qui avaient réalisé les enquêtes sur les politiques culturelles. Chaque groupe a choisi le mécanisme qui convient le mieux à son activité, conformément au contexte politique, au statut de l’activité culturelle et aux besoins du secteur culturel de chaque pays.
Suite aux Révolutions Arabes et aux changements radicaux des systèmes politiques qui s’en ont ensuivis durant la période transitoire dans les pays du printemps Arabes, les mécanismes d’examen et d’inspection des politiques et des pratiques culturelles dans les pays arabes ont été revus et reformulés. Les nouveaux mécanismes cherchent à donner un rôle plus important aux entités indépendantes et à la société civile pour développer, en général, l’activité culturelle.

Le Programme de Politiques Culturelles a réalisé au cours de ces deux années de nombreuses réussites dont, notamment, l’inclusion des propositions relatives aux politiques culturelles dans les huit pays aux agendas des gouvernements et des corps législatifs pendant cette période transitoire importante dans l’histoire de la région arabe. Le programme a également réussi à présenter la notion de politiques culturelles dans plusieurs conférences, séminaires et rencontres, et à diffuser cette notion au niveau populaire parmi les citoyens.

Au Liban, le noyau d’un groupe national a été créé a fin de rechercher les lois et les législations qui touchent à l’activité culturelle en se focalisant, en première phase, sur les lois qui gèrent l’utilisation des espaces culturels, les lois fiscales et les lois de censure.

Politiques Culturelles au Liban

En Algérie, un groupe national composé de chercheurs, d’universitaires et d’artistes a été créé en 2011. En Juillet 2012, Le groupe national de politiques culturelles d’Algérie a terminé de rédiger un projet de nouvelle politique culturelle basé sur le modèle du réseau Arterial qui englobe tous les axes de la politique culturelle. Le projet a été réalisé par les deux chercheuses algériennes Hoda Hamdy et Maryam Serhany, sous la supervision d’Ammar Kassab, chercheur en politiques culturelles qui a également revu le projet rédigé. Le groupe est actuellement en train de mettre le projet en débat, en vue de le présenter aux autorités concernées.

Politiques Culturelles en Algérie

En Egypte, le premier groupe national de politiques culturelles a été créé en septembre 2010 et suite à la Révolution du 25 Janvier, un nouveau groupe national composé de 25 activistes culturels, académiciens, artistes et directeurs culturels a été créé. Ce groupe a pour but essentiel de profiter de la situation politique actuelle pour faire développer le système de l’activité culturelle à travers l’ajustement des lois et des législations qui restreignent la liberté de l’activité culturelle en Egypte. Le groupe cherche également à coopérer avec les autres initiatives qui adoptent les mêmes buts afin d’arriver à une vision commune.

Politiques Culturelles en Egypte

En Jordanie, le noyau du groupe a été formé, en coordination avec des représentants du Ministère de la Culture jordanien, dans le but de réexaminer la recherche qui avait été réalisée sur les politiques culturelles en Jordanie, et de profiter du soutien du Ministère qui devrait fournir au groupe les chiffres et les statistiques nécessaires à l’obtention des informations qui se sont avérés inaccessibles pendant la recherche précédente. En décembre 2012, une recherche complète qui aborde la totalité des lois et des législations relatives à l’activité culturelle en Jordanie a été préparée.

Politiques Culturelles en Jordanie

Au Maroc, un groupe national composé de chercheurs, de figures médiatiques, de directeurs culturels et d’artistes a été créé en 2011. Le groupe a lancé un site web qui présente un grand nombre de recherches autour des politiques culturelles et des lois importantes qui touchent à l’activité culturelle au Maroc, et organise périodiquement  des réunions et des séminaires ouverts qui visent à discuter l’activité culturelle au Maroc.

Politiques Culturelles au Maroc

 

 Politiques Culturelles en Tunisie

 

 Politiques Culturelles en Syrie

 

Politiques Culturelles en Palestine

Le Groupe Arabe de Politiques Culturelles

Le Groupe Arabe de Politiques Culturelles

Le groupe arabe de politiques culturelles a été formé en 2011, composé des représentants des groupes nationaux de politiques culturelles des huit pays qui ont participé à l’initiative, ainsi que des participants du Yémen et de la Lybie qui tentent de mettre en pratique le programme d’examen et de développement des politiques culturelles dans une période historique qui connait des changements politiques  radicaux.

La première réunion du groupe arabe de politiques culturelles a eu lieu en avril 2011 à Amman (Jordanie). 16 participants de 7 pays arabes (Jordanie, Algérie, Maroc, Tunisie, Palestine, Liban, Egypte) y ont participé et y ont discuté de plusieurs sujets dont les mécanismes de maintien et de développement de l’initiative de la Ressource Culturelle (Al Mawred Al Thaqafi) d’examen et de développement des politiques culturelles dans la région, l’examen de la situation actuelle des politiques culturelles dans les huit pays où la recherche a été effectuée compte tenu des changements politiques récents, la présentation d’un ensemble d’outils d’examen et de développement des politiques culturelles, ainsi que le rôle et les mécanismes de fonctionnement du groupe arabe de politiques culturelles. La deuxième réunion du groupe arabe a eu lieu en décembre 2012 en présence de 14 représentants de groupes nationaux de 9 pays arabes. Les participants à la réunion ont discuté l’évolution du travail des groupes nationaux, les mécanismes adoptés, et les coopérations possibles entre les différents groupes.

Ettijahat Reports on the current development of the National Cultural Policy Groups in the Arab Region

Ettijahat Reports on the current development of the National Cultural Policy Groups in the Arab Region

In June 2012, working in cooperation with the Syrian cultural organization Ettijahat Independent Culture, Culture Resource began an initiative to update the eight national culture policy profiles that were produced in 2010, to prepare periodic reports on the progress of the national culture policy groups for publication, and to provide assistance to these groups and develop their means of operation.

Ettijahat First Quarterly Report – From July to September 2012

Ettijahat Second Quarterly Report – From October to December 2012

Ettijahat First Periodic Report – From January to June 2013

Recherches et études

Recherches et études

A research on cultural policies in Lebanon (Arabic only)
Par Watfa Hamadi and Rita Azer with contribution from Nehme Nehme in the first chapter.

A research on cultural policies in Algeria (Arabic only)
Par Ammar Kessab and Makhlouf Boukrouh.

Legislation & Cultural Regulation in Algeria
Par Ammar Kessab.

A research on cultural policies in Egypt (Arabic only)
Par Menha Al Batrawi and Nermin Khafagy.

A research on cultural policies in Jordan (Arabic only)
Par Nawal Ali and Samah Hijawi.

A research on cultural policies in Morocco (Arabic only)
Par Sellama El Ghayam and Fatima Azzahrae Chaabani.

A research on cultural policies in Tunisia (Arabic only)
Par Hadia Al Moqaddem and Wafa Belqassem.

A research on cultural policies in Syria (Arabic only)
Par Rana Yazgy and Reem El Khateeb.

A research on cultural policies in Palestine (Arabic only)
Par Faten Farahat.

Etude Comparative sur certains aspects des politiques cultuelles en Algerie, en Tunisie, au Maroc et en Egypte
Par  Ammar Kessab et Dounia Benslimane.

Legal economic research on applying lotteries in Tunisia
Par  Bilel Aboudi

Par Dr. Ammar Kessab

La première conférence sur les politiques culturelles du Monde Arabe

La première conférence sur les politiques culturelles du Monde Arabe

La Ressource Culturelle et la Fondation Européenne de la Culture ont organisé la première conférence sur les politiques culturelles du Monde Arabe en coopération avec la Fondation Doen et le British Council. Elle s’est déroulée du lundi 7 au mardi 8 juin à Beyrouth.

La conférence visait à discuter de la situation actuelle des politiques culturelles dans la région arabe et des implications qu’elles ont sur le travail culturel dans la région. L’audience comprenait un large éventail de professionnels culturels de plusieurs pays arabes, les représentants des institutions culturelles gouvernementales du Maroc, de la Jordanie, de la Palestine, et de l’Egypte, ainsi que quelques représentants d’organisations culturelles européennes, dont : Robert Palmer, directeur de la Culture et du Patrimoine Culturel et National pour le Conseil de l’Europe (France) ; Osman Kavala, Président du conseil, Anadolu Kültür (Turquie) ; Sarah Gardner, Directeur Général de la Fédération Internationale des Conseils des Arts et Agences Culturelles – FICAAC (Australie) ; Zeyneb Farhat, Expert Culturel et Directrice d’El Teatro (Tunisie) ; Amin El Zaoui, romancier (Algérie).

Plusieurs séances étaient au programme de la conférence. La première, intitulée Les Politiques Culturelles et le Statut de la Culture dans la Société, tentait de comprendre comment les politiques culturelles peuvent renforcer la perception qu’une société a de la valeur de la culture. L’intervenant principal a donné un aperçu du rôle que jouent l’expression, la production et l’échange dans le développement d’une société démocratique et libre. D’autres sessions de la conférence ont abordé des questions comme les défis auxquels le travail culturel est confronté aux niveaux national et international, le financement des politiques culturelles, et les cadres de coopération régionale et internationale.

Cette conférence était le résultat d’un projet régional qui a débuté en avril 2009 à partir d’une initiative lancée par la Ressource Culturelle pour la mise en place d’une base de connaissances qui soutiendrait le développement, la planification, et la coopération culturelle dans la région arabe. Ce projet a commencé avec une enquête exploratoire sur les politiques générales, les législations, et les pratiques culturelles orientées vers la pratique dans huit pays arabes : le Liban, la Syrie, la Jordanie, la Palestine, l’Egypte, l’Algérie, la Tunisie, et le Maroc. Toujours dans ce même contexte, la conférence de Beyrouth visait à discuter des résultats de cette enquête et de parvenir à des recommandations et des initiatives axée vers le développement des politiques culturelles de la région.

La conférence a été conclue le mardi 8 juin avec une conférence de presse durant laquelle les résultats finaux de la recherche et le premier livre sur les politiques culturelles dans les pays arabes ont été annoncés.

Les organisateurs et les participants à la conférence se sont convenus sur les recommandations suivantes:

Premièrement : Débat et Discussion

1- Organiser, immédiatement après cette conférence, des séminaires et des discussions autour d’éléments spécifiques des politiques culturelles avec des acteurs étatiques, les ministres de culture en particulier, et aussi avec des organisations et des donateurs internationaux et actifs dans la région arabe. Ces séminaires et ces discussions seront utilisés pour la préparation à une conférence régionale sur les politiques culturelles, et qui aura lieu en 2012.
2- Echanger les expériences en recherche sur la politique culturelle, en documentation, et en réformes avec la Turquie, les pays Balkans, et l’Afrique Sub-saharienne. Cela comprendra l’organisation d’activités et de rencontres collectives et l’invitation d’experts indépendants et gouvernementaux de ces régions pour contribuer à l’enquête sur les politiques culturelles et l’évaluation de celles-ci dans le monde arabe.

Deuxièmement: Recherche

1- Affiner, compléter et publier les résultats complets de la recherche ressortie de la première phase du projet en ligne. Cela devra être fait avant fin 2010.
2- Commencer une deuxième phase de la recherche qui touchera à quatre nouveaux pays de la région arabe. Avant de procéder à cela, il faudra d’abord évaluer le mode de fonctionnement du modèle du Compendium, et déterminer les modifications nécessaires pour que ce modèle convienne à la région. Cette nouvelle phase devra démarrer en début 2011.
3- Lancer des groupes de discussions thématiques composées d’indépendants et de gouvernementaux, experts des huit pays concernés, pour surveiller et documenter les tendances, les bonnes pratiques et les développements. Ces groupes de discussions devront commencer le travail en septembre 2010, les opinions, impressions et commentaires qu’ils fourniront constitueront une référence importante pour tous les débats et discussions sur la politique culturelle dans la région.

Troisièmement: Dissémination des Informations sur la Politique Culturelle.

1- Préparer et publier un bulletin bimestriel qui contient les dernières nouvelles des politiques culturelles dans ces huit pays, dont le premier numéro devra être publié en novembre 2010. Le contenu du bulletin se basera sur les informations fournies par les groups de discussions thématiques.
2- Préparer et publier un rapport annuel sur l’activité culturelle base sur le bulletin bimestriel. Le premier rapport devra être publié en fin 2011.
3- Explorer la possibilité de créer un “index d’activité culturelle” qui contiendra des critères d’évaluation de l’activité culturelle dans les huit pays. La définition des critères de l’index devra être développée pendant les discussions avec les acteurs étatiques, indépendants, et internationaux qui se dérouleront en 2010 et en 2011, et se basera sur les contenus du bulletin bimestriel et du rapport annuel. L’index pilote pour les huit pays sera présenté en conférence en 2012, avec pour ambition d’être utilisé par d’autres pays.

Quatrièmement: Recommandations Générales

1- Etablir des alliances avec les secteurs qui peuvent jouer un rôle actif dans la mise en application de ces recommandations, les media et les secteurs de l’éducation.
2- Considérer tous les participants à la conférence comme partenaires potentiels pour la mise en application de ces recommandations.

L'Introduction aux Politiques Culturelles du Monde Arabe (en Arabe)

L'Introduction aux Politiques Culturelles du Monde Arabe (en Arabe)

L’Introduction aux Politiques Culturelles du Monde Arabe a été publiée en Avril 2010 en coopération avec la maison d’édition Sharqyat. Le livre contient le résumé des huit recherches, une vue d’ensemble des politiques et des pratiques culturelles dans les huit pays, ainsi qu’un commentaire général sur la situation de chaque pays, ajouté par Hanan Hajj Ali, rédactrice du livre. Le projet Beyrouth Capitale Mondiale du Livre a contribue financièrement à l’impression et à la publication du livre.

  • L’édition européenne de l’Introduction aux Politiques Culturelles :

L’édition européenne de l’Introduction aux Politiques Culturelles dans le Monde Arabe a été publiée en octobre 2010 par l’organisation “Bookman”. Pour célébrer la sortie du livre, une fête a été organisée le 27 octobre au théâtre Bimhuis d’Amsterdam. Le public y a eu l’occasion d’assister à la présentation du livre, ainsi qu’à un concert du groupe syrien Hewar mené par Kinan Azmeh, avec les participations de Jasser Haj Youssef (Tunisie) et Mohamed Seif Al Yazal (Egypte).

Download (PDF, Inconnu)

 

Revenir en haut de la page